Souches

Pépinière de spiruline : vente de souches isolées

Img00058 - Copie (2)

Caractéristiques de la spiruline Paracas  15016 :

Forme ondulée de 4 à 5 spires en moyenne. (photo ci dessus  20/01/2016)

Robuste et productive

Fait difficilement des grumeaux et devient difficilement droite.

Reste en suspension (monte très lentement en surface).

COMMANDER

Traçabilité de la spiruline Paracas  15016 :

Découverte et prélevée dans son milieu naturel en 1993 par Gilles Planchon et Rosario Fuentes.

̴   Isolée par Jacques Falquet en 1996

̴   Cultivée par Gilles Planchon puis Sébastien Herraiz (Spiruliniers).

̴   Isolée par l’université de Caen depuis 2012 et multipliée par gilles Planchon.

̴   Isolée et nommée Paracas 15016 par le Centre de Limnologie de Rennes en 2015 à la demande de Gilles Planchon.

̴   Culture monoalagale, non axénique, sans spirulines droites ni phormidium.

 

           Historique de la Spiruline Paracas :

L’Arthrospira Platensis type « Paracas » est originaire  du sud de Lima, dans une région désertique du littoral péruvien au bord du parc national de Paracas.

paracas-réservoir-haut-OK

paracas-réservoir-Elle a été découverte et prélevée par Gilles Planchon et Rosario Fuentes en 1993 dans des réservoirs d’eau douce inondés par un raz de marée quelques années auparavant ; la mer étant à 200 mètres à peine, il est fort probable que la spiruline y ait été introduite par des oiseaux migrateurs. La zone est connue pour posséder une très forte population de flamants roses.

La région possède des lacs de spiruline dans le désert environnant ; le lac Huacachina par exemple, qui se trouve à 50 km à vol d’oiseau de Paracas.

La spiruline Paracas a été  découverte dans une eau saumâtre d’une salinité de 15 g/l et un pH de 8,7. On peut donc considérer qu’elle est plus d’origine maritime que volcanique. Elle ne possédait à la base que 3-4 spires maximum de forme ondulée caractéristique.

Elle a été une première fois isolée par Jacques Falquet qui l’a reproduite en laboratoire et l’a comparée à d’autres espèces (Lonar, Maxima). Elle s’est révélée être la plus productive et résistante. De ce fait, elle a été choisie comme souche dès 1998 par le premier producteur  qui s’est installé en France (Philippe Calamand). Depuis, de nombreux producteurs ont choisi la spiruline Paracas.

En 2011 Antenna Technologie a déposé un brevet public sur son génome afin de préserver toute tentative de dépôt privé par des semenciers. http://www.antenna.ch/documents/spiruline_genome.pdf

Certains cas de « mort subite » ont été depuis observés par des producteurs de spiruline, sans que la cause soit vraiment encore élucidée. A mon avis, cela doit être lié à des pratiques culturales non adaptées à ses réels besoins.

L’extension urbaine a eu raison du gisement de spiruline dans les réservoirs d’eau potable de Paracas, qui ont disparu. On ne peut donc plus prélever cette souche dans son milieu naturel. D’où l’importance de préserver au mieux ses qualités d’origine et de veiller à ce qu’elle ne dégénère pas dans les cultures

COMMANDER