NOUVELLES DE LA FERME EXPÉRIMENTALE EN 2018

Photo Enkidou Burstchell

                                                                                                                             photo Enkidou Burtschell

Ont été réalisés en 2018 :

  • Culture de spiruline sans engrais de synthèse à l’aide de sulfate d’ammonium d’origine animale et d’ammoniac d’origine végétale.
  • Culture de spiruline selon les principes de la permaculture avec bassin profond, composée d’un substrat d’argile/sable/humus enrichi en azote ammoniacal d’origine végétale. Rapport aux contributeurs du financement participatif
  •  Culture de spiruline sur plan incliné, relié à un bassin profond comparé à une culture témoin.
  •  Pressage de la biomasse par centrifugation dans le but d’améliorer le process de récolte de la spiruline fraîche et d’augmenter sa conservation.
  • Formation sur la culture familiale de spiruline à la ferme, mais aussi à Bergerac, en Suisse, et en Belgique.  formation en 2019 ?
  • Tutoriel avec lowtechlab sur la culture de spiruline familiale.
  • Recherche avec Fabien Marque et Antoine Valleau pour la mise au point de la SpiruBOX, photo-bioréacteur pour culture familiale d’intérieur.
  • Expérience de culture en photo-bioréacteur (Dimitri).
  • Dynamisation des milieux de culture par vortex.
  • Fabrication de dome pour la culture de spiruline avec Fabien Marque.
  • Épuration en continu des milieux de culture post-récolte afin d’éliminer les spirulines trop petites ou droites, ainsi que les cyanobactéries (de taille inférieure à la spiruline) associées aux cultures (financement HYES).
  • Essais de recyclage de milieu de culture par la chaleur (solaire), les filtrations, les UV (financement HYES).
  • Formulation et distribution de la solution d’oligoéléments « Oligo 7», adaptée aux besoins spécifiques de la spiruline.
  • Test de systèmes d’écumage par micro bullage (avec Dimitri).
    Contrôle des paramètres de la culture (température, agitation, Secchi, PH) avec sonde sur système Arduino dopenspirulina.
  • Étude avec Macherey Nagel de la cohérence des résultats sur les tests Nitrates, Nitrites, Ammoniac, Phosphate, et Fer avec PF12, tests bandelettes et visicolors.

  • Prélèvements et analyses de la spiruline dans son milieu naturel de Camargue.
  • Isolation et culture de la spiruline de Camargue.
  • Et comme tous les ans en septembre, organisation d’une SpiruCHONade : fête de la spiruline solidaire à prix libres, avec une journée dédiée aux échanges sur la culture familiale de spiruline.

2019 s’annonce comme une année de concrétisation du système de culture naturel, d’extension (avec Dimitri et Thomas) avec ‘la belle ondulée’, et de mise aux normes de la ferme par la construction d’un laboratoire pour la production de spiruline fraîche.

Concernant la Recherche et Développement, si je trouve des financements, j’aimerais travailler sur la mise au point de systèmes d’extraction d’azote low tech dans la continuité de ce que j’ai fait avec Hyes en 2013. Mon idée initiale d’utiliser de l’azote extrait de la matière organique pour produire la spiruline s’est révélée idéale à ce stade. Acceptée en BIO, elle va participer à la conversion de nombreux producteurs en France.
La production d’azote à la ferme serait particulièrement utile aux spiruliniers qui veulent cultiver sous la mention « Nature et Progrès », mais aussi aux pays en voie de développement pour valoriser les ressources locales.

Pour ceux qui souhaitent soutenir le projet, vous pouvez toujours le faire ICI à travers l’association “l’Oasis de la Roquette.”  Merci

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *